Toute l’information de la filière fermière

18 janvier 2019

Assouplissement de l’administratif dans les ateliers de transfo

La DGAL vient de proposer des mesures d’assouplissement dans la forme du Plan de Maitrise Sanitaire pour les petits établissements quel que soit leur statut. Ces mesures reprennent pour beaucoup les revendications demandées par l’APFI depuis des années : Alléger les démarches administratives sans compromettre la sécurité sanitaire des aliments. Si elles sont un progrès dans le domaine des produits carnés, sur les produits laitiers elles sont un peu en recul par rapport à ce qui avait été obtenue en 2011.
Retrouver le texte et plus de détail dans l’espace adhérents

19 octobre 2018

Biosécurité en élevage fermier

A l’attention des éleveurs de volailles fermières de la Drôme et de l’Isère.

L’association des Volailles Fines du Dauphiné, en partenariat avec l’APFI, a le plaisir de vous inviter à sa demi-journée technique : "Biosécurité en élevage fermier : évolution de la réglementation et son application" le :
Jeudi 08 novembre 2018 de 9h à 12h à la MFR de Chatte
PDF - 243.9 ko Invitation Biosécurité en élevage fermier

8 août 2018

Formations Transformation Fermière

Veuillez trouver ci joint les formations que nous proposons en production fermière fromagère PDF - 378.6 ko , carnée et végétale PDF - 433.7 ko

16 juillet 2018

Par quel outil souhaitez vous que votre association vous transmette des infos régulières ?

L’APFI communique avec vous grâce à son journal Pampille deux fois par an, et son site internet mis à jour une fois par mois minimum.
Nous souhaiterions pouvoir vous communiquer de manière plus régulière de l’information et surtout de manière plus réactive lorsqu’il y a un événement important à porter à votre connaissance ou qui demande votre avis.

13 juillet 2018

En croyant protéger 700 producteurs fermiers, la loi EGAlim pourrait bien finir par en sacrifier 5000…

Dans le cadre de la loi EGA sur l’alimentation, les députés et sénateurs ont généralisé la possibilité d’affiner le fromage fermier à l’extérieur.Cette nouvelle disposition met clairement la filière fromagère en danger.
Nous comprenons qu’une certaine flexibilité puisse s’appliquer quant au terme fermier, tant que cette flexibilité sert réellement les producteurs eux-mêmes et ne remet pas en cause la plus-value qui est encore attachée à la mention fermière. Ainsi, il nous semble possible d’envisager l’affinage à l’extérieur uniquement :
- dans le cadre d’ateliers collectifs, si la structure reste de taille raisonnable, qu’elle ne regroupe que des producteurs fermiers et qu’elle n’affine que des fromages fermiers ;
- pour les filières légitimes de par leur histoire vis-à-vis du terme fermier, c’est-à-dire uniquement les 8 filières AOP qui utilisaient le terme fermier avant 2014, et sous réserve que le nom du producteur soit bien indiqué sur l’étiquette ;
- dans les cas d’affinage à façon, impliquant que le producteur récupère son produit à la sortie du local d’affinage et le commercialise lui-même.

Lire le PDF - 367.5 ko Communique de presse sur l’affinage en dehors de la ferme

Haut